Comment annulé un CBD ?

Le prélèvement CB est le moyen de règlement de facture ponctuelle ou régulière le plus répandu en Europe. Il donne l'autorisation à la banque de laisser les créanciers retirer une somme d'argent prédéterminée du compte bancaire d'un individu à une date fixe. Cependant, il faut noter qu'il est possible de procéder à son annulation. 

Comment procéder à l'annulation d'un prélèvement CB déjà effectué ?

Il est important de savoir qu'il est tout à fait possible de s'opposer au prélèvement CB comme celui de Alluorder, Billedweb ou Allbilled. En effet, même avec un prélèvement déjà effectué, il est encore possible d'annuler l'opération. Le prélèvement peut être révoqué dans son entièreté ou juste en partie, même si l'autorisation a été préalablement donnée.  Dans cet article vous aurez plus d'informations. 
La banque en charge de l'opération a 10 jours pour donner une réponse à la demande. Cependant, si une autorisation préalable n'a pas été faite, un délai allant jusqu'à 13 mois est accordé pour envoyer une lettre recommandée à sa banque. Si le prélèvement automatique ne doit pas être effectué, le remboursement complet sera de mise, et ce, sans contrepartie financière.
Le prélèvement CB est très important pour certaines opérations. Toutefois, lorsqu'il devient gênant, plusieurs méthodes sont disponibles pour l'annuler. Ainsi, des prélèvements comme ceux de Mebilled, de Payered ou de Billerbox peuvent être stoppés.

Annulation temporaire 

Annuler un prélèvement CB comme celui de Billhelp123, Exabilled ou Technpay veut dire qu'on s'y oppose. Pour ce faire, il convient d'adresser à sa banque une demande de ne pas autoriser un prélèvement sans révoquer l'autorisation de prélèvement. Cela est particulièrement vrai si l'on n'est pas en accord sur le montant d'une facture. Un paiement sur Easypayweb par exemple. 
Dans ce cas, il est judicieux de contacter sa banque et de suggérer le blocage du prélèvement. Il est également possible de procéder soi-même au blocage via le compte bancaire en ligne. Les prélèvements automatiques et/ou les comptes entrants d'enregistrements sont généralement faciles à consulter. 
Si l'opération a été faite par soi-même, il faut juste trouver le créancier à base de son nom ou son numéro de compte.