Quelques catégories de séparation ?

Quand dans la vie de couple plus rien ne marche, la solution idéale qui se présente est la séparation. Mais cette dernière ne présente pas d’incidence sur l’exercice de l’autorité parentale. Les deux conjoints séparés doivent toujours subvenir à l’éducation, à l’entretien et aux besoins des enfants. Quand on parle de séparation, il en existe plusieurs types, la lecture de cet article vous permettra d’en découvrir quelques-uns.

Première catégorie de séparation : la séparation de corps

La séparation de corps est une catégorie de séparation dans laquelle on prend une décision juridique qui met un terme définitif ou provisoire à la vie d’un couple, plus d'informations via ce lien. Cette séparation est soumise aux conditions d’un divorce par acceptation du principe de rupture de la vie en commun, soit par consentement mutuel, soit par altération totale du lien conjugal, etc.
La séparation du corps nécessite le recours aux services d’un avocat et engendre plusieurs effets légaux. De prime abord, les devoirs du mariage restent toujours valables. Il s’agit notamment de l’assistance, du respect mutuel, le secours et bien d’autres. Ensuite, il y a aussi comme effet le partage des biens, les droits de succession pour survivant. Il est à noter que la vie commune peut reprendre à tout moment, mais doit être constatée par un officier d’état civil ou un notaire.

Deuxième catégorie de séparation : la séparation de fait

La séparation de fait est une catégorie de séparation qui est de plus en plus adoptée aujourd’hui. Elle n’a pas d’effet ni de valeur juridique, car en réalité elle est une situation officieuse. Autrement dit, c’est une situation dans laquelle les droits de succession ainsi que le lien matrimonial demeurent. De même les devoirs de fidélité, de secours et d’assistance sont toujours d’actualité. Cette séparation ne nécessite aucune démarche, toutefois l’un des époux peut rapidement changer d’avis et profiter de la séparation de fait pour faire une demande de divorce. Les experts recommandent donc d’officialiser la séparation si vous voulez vraiment vous séparer.