Quels sont les procédés d’affection des chiens ?

Tout comme les êtres humains, les animaux domestiques aussi éprouvent d’affection les uns pour les autres. Ces marques d’affection diffèrent essentiellement selon les animaux. Ainsi, le chien a ses manières propres de témoigner son affection envers un autre chien qu’il rencontre. Mais comment le fait-il ? Rien que par les procédés qui sont détaillés ci-dessous.

L’affection par le câlin 

Ce n’est pas seulement les hommes qui se donnent des câlins. Les animaux domestiques tels que les chiens s’affectionnent beaucoup. Il suffit de faire un peu d’attention et vous remarquerez cela. Dans les maisons où il y a plusieurs chiens, vous remarquerez que le matin, ces chiens se donnent des coups de patte en grommelant. Vous trouverez ce procédé d’affection bien illustré sur le lien des actualités. D’ailleurs, dans la rue, les chiens qui ne sont pas attachés s’approchent en grommelant. Certains vont jusqu’à se donner des câlins de façon visible en se prenant dans les pattes.

L’affection par les mouvements de la queue 

L’un des mouvements les plus fréquents chez les chiens est le maniement de la queue. Vous remarqueriez que votre chien a l’habitude de mimer la queue à chaque fois que vous vous  approchez de lui pour lui donner à manger. Ces bourdonnements de queue constituent aussi une marque d’affection que le chien manifeste envers nous. Ils le font également envers leurs compères quand ils rencontrent. 

Le courbement de l’échine 

Le fait de courber l’échiner constitue aussi un procédé d’affection qu’on remarque souvent chez le chien. C’est d’ailleurs la meilleure façon au chien d’exprimer sa reconnaissance quand on lui fait quelque chose de bien. C’est aussi par le courbement de l’échine que le chien exprime toute sa volonté d’obéir. Vous remarquerez souvent que les chiots courbent l’échine devant les chiens. Aussi, quand deux chiens se battent ou s’aboient, un finit toujours par courber l’échine devant l’autre qui est plus fort que lui